Pharmacie du Ferry

50 Quai du Port, 13002 Marseille

TĂ©l : 04 91 90 79 54                                 Fax : 04 91 90 49 98

contact@pharmacieduferry.fr

Profitez du soleil en toute sécurité

Nous profitons tous du soleil et en connaissons ses bienfaits : il dope le moral et favorise la fabrication de vitamine D.

Cependant, on oublie parfois qu'il peut aussi présenter des risques. En France métropolitaine, c'est entre les mois de mai et d'août que le rayonnement solaire et le plus intense.

 

Alors, pour toutes vos activités de plein air, que vous soyez dans votre jardin, à la terrasse d'un café, à la plage, à la montagne ou à la campagne, lorsque vous faites du sport ou tout simplement lorsque vous vous promenez... protégez-vous, pour que le soleil reste un plaisir.

 

POUR VOUS PROTEGER, TOUS CES GESTES SONT ESSENTIELS :

 

- RECHERCHEZ L'OMBRE et EVITEZ LE SOLEIL entre 12h et 16h.

C'est à ces heures que les rayons ultraviolets (UV) émis par le soleil sont les plus intenses en France métropolitaine. Pour toutes vos activités de plein air, recherchez les endroits ombragés. Et n'oubliez pas qu'à la plage, le parasol est utile mais il ne vous protÚge pas totalement à cause de la réverbération des rayons du soleil sur le sable.

 

- PROTEGEZ-VOUS en portant T-shirt, lunettes et chapeau.

Les vĂȘtements (secs), mĂȘme lĂ©gers, filtrent les rayons UV et constituent la meilleure protection contre le soleil.

Les lunettes de soleil sont indispensables. Privilégiez une forme enveloppante et assurez-vous qu'elles portent la norme CE (de préférence CE3 ou CE4) pour une réelle protection.

Un chapeau protÚge les yeux et le visage. Préférez un chapeau à larges bords qui couvre également le cou.


- APPLIQUEZ réguliÚrement de la crÚme solaire.

La crĂšme solaire doit ĂȘtre appliquĂ©e en couche suffisante sur toutes le parties du corps non couvertes par des vĂȘtements. PrivilĂ©giez les indices de protection Ă©levĂ©s (indice 30 minimum, voire 50 pour des conditions extrĂȘmes), actifs Ă  la fois vis-Ă -vis des UVB et des UVA.

Renouvelez l'application toutes les 2 heures et, bien sûr, aprÚs chaque baignade.

Attention ! Ce n'est pas parce que l'on applique de la crĂšme solaire que l'on peut s'exposer plus longtemps. Le seul Ă©cran total est le vĂȘtement.

 

- PROTEGEZ encore plus VOS ENFANTS.

Les bĂ©bĂ©s ne doivent jamais ĂȘtre exposĂ©s au soleil.

Enfants et adolescents doivent particuliÚrement se protéger.

En effet, jusqu'à la puberté, la peau et les yeux sont fragiles et plus sensibles aux rayons UV. Les coups de soleil et les expositions répétées jusqu'à la puberté sont une cause majeure du développement de cancers de la peau (mélanomes) à l'ùge adulte.

Le cristallin, qui est transparent pendant l'enfance et l'adolescence, ne peut pas jouer son rĂŽle de barriĂšre naturelle contre les UV.

 

Ne vous exposez pas aux ultraviolets artificiels en cabine de bronzage.

L'essentiel sur le CHIKUNGUNYA

Depuis plusieurs annĂ©es, le virus CHIKUNGUNYA infeste la plupart des Ăźles du sud-ouest de l'OcĂ©an Indien et en particulier d'Île de la RĂ©union.

Le principal vecteur du virus CHIKUNGUNYA est un moustique du genre Aedes (albopictus), que l'on retrouve depuis 2004 dans le sud-est de la France. Ce moustique, appelĂ© Ă©galement "moustique-tigre" du fait de son apparence, pique tout au long de la journĂ©e. Les consĂ©quence du CHIKUNGUNYA sur la santĂ© ne sont pas nĂ©gligeables : fiĂšvre, Ă©ruptions cutanĂ©es, maux de tĂȘte et douleurs articulaires qui peuvent persister plusieurs mois.

 

C'est pourquoi enrayer la propagation du virus doit ĂȘtre l'affaire de tous.

 

Comment Ă©viter la propagation du virus ?

Essentiellement en luttant contre le moustique qui le propage

 

Eliminer le moustique :

- éliminer les eaux stagnantes pour détruire ainsi les gßtes larvaires ;

- utiliser des insecticides dans la maison et protĂ©ger les ouvertures par des rideaux de porte ou des voiles eux-mĂȘmes imprĂ©gnĂ©s d'insecticide.

 

EmpĂȘcher que le moustique ne vous pique :

- utiliser des rĂ©pulsifs tant sur la peau que sur les vĂȘtements ;

- utiliser des diffuseurs d'insecticides ;

- mettre en place des moustiquaires imprégnées de répulsifs surtout pour le berceau des nourrissons ;

- porter des vĂȘtements longs, trĂšs couvrants et plutĂŽt clairs, car le moustique est attirĂ© par les couleurs sombres et l'immobilitĂ©.

 

Enfin, si vous croisez le chemin du moustique tigre (le vrai de vrai !), le lien :

http://www.signalement-moustique.fr/

Santé et voyages

Service facile et professionnel

Créer un site web design

Calendrier vaccinal 2013 simplifié